Psychogénéalogie

Qu’est-ce que la psychogénéalogie

Anne Ancelin Schützenberger, auteure du livre « Aïe, mes aïeux ! » écrit que « nous sommes un maillon dans la chaîne des générations et que nous avons parfois, curieusement, à « payer les dettes » du passé de nos aïeux. C’est une sorte de loyauté invisible qui nous pousse à répéter… des situations agréables ou des évènements douloureux. »

Je vous aide à visiter votre roman familial en construisant avec vous votre génosociogramme.

Le génosociogramme est l’outil de la psychogénéalogie. Il se présente sous la forme d’un arbre généalogique mais il porte une différence. Il consiste à collecter des données, non pas avec une visée historique, mais dans l’objectif de faire prendre conscience de nos mécanismes familiaux. Nous sommes le fruit d’une longue chaîne. Une chaîne qui peut parfois influencer nos choix de vie. La thérapie en psychogénéalogie permet donc de prendre conscience de notre place dans cette chaîne et de nous libérer de l’emprise familiale qui peut empêcher de vivre sa vie librement et d’aller vers ses propres désirs.

Nous partons d’une question qui vous occupe pour visiter votre histoire familiale, mieux la comprendre et chercher l’influence des générations sur votre propre histoire. La mise en mot éclaire les zones d’ombre de votre passé afin de vivre le présent libéré des secrets et non-dits.

La spécificité de la thérapie en psychogénéalogie est que ce n’est pas une méthode d’analyse historique. C’est une méthode qui vise à comprendre comment vous avez intégré en vous votre généalogie et l’impact qu’elle a sur vos maux.